À la recherche d’un carburant alternatif pour le cerveau.

Comment compenser le déficit énergétique du cerveau pendant le vieillissement ?

Le professeur Stephen Cunnane et son équipe explorent des pistes de recherche particulièrement prometteuses, en ce qui a trait au maintien des capacités du cerveau pendant le vieillissement.
Pour en savoir plus, contactez-nous !

Un nouveau supplément de cétones pour le cerveau: l’étude BREAK-AD 

etude break-ad1

Un supplément de cétones sous forme de … cétones ! Depuis quelques années, de nouveaux suppléments de cétones commencent à apparaitre sur le marché. Contrairement aux huiles TCM ou aux diètes riches en gras, les sels de cétones peuvent être directement utilisés par le corps, sans avoir à être transformés par le corps avant. Ils ont donc un potentiel d’augmenter encore plus les cétones et donc d’avoir un effet bénéfique plus marqué sur la préservation des facultés du cerveau. En effet pendant le vieillissement, un déficit énergétique semble apparaitre au cerveau et fournir un carburant alternatif pour le compenser pourrait aider à préserver le cerveau vieillissant.

L’étude BREAK-AD, financé par “Association Alzheimer US” vise à confirmer l’effet positif des cétones sur le fonctionnement du cerveau et évaluer le potentiel des sels de cétones pour ce faire. Des personnes en bonnes santé générale, de 55 ans et plus avec légers changements dans le mémoire sont recherchés. Cette étude de 6 mois comprend 12 visites incliant des tests de mémoire et des scans du cerveau.  Contactez-nous pour plus d’informations.

 

L’étude coeur-cétone: ce qui est bon pour le coeur est bon pour le cerveau… et vice versa ?

La plupart des recommandations pour garder un cœur en santé, par exemple faire de l’activité physique, contrôler sa tension artérielle et arrêter de fumer, sont toutes d’excellentes recommandations pour maintenir un cerveau en santé pendant le vieillissement. Et si le contraire était vrai ? Les cétones, le carburant alternatif principal du cerveau, sont étudiées depuis quelques années comme moyen de compenser le déficit énergétique liés au sucre observé pendant le vieillissement.

Le cœur est aussi un grand consommateur de cétones, une source d’énergie rapide et efficace pour lui!  L’étude présentement en cours au centre de recherche sur le vieillissement sera la première à mesurer l’utilisation des cétones directement par le cœur, grâce à des scans unique au monde. Des participants en bonne santé entre 45 et 64 ans sont recherchés, afin de mieux comprendre l’utilisation et les besoins du cœur en énergie. Ces nouvelles connaissances pourraient éventuellement mener à utiliser les suppléments de cétones comme traitement pour aider le cœur à mieux fonctionner dans certaines maladies, comme l’insuffisance cardiaque ou le diabète par exemple. Informez-vous !

L’huile de Triglycerides de moyennes chaines et les cétones 

benefic termine2

Une supplémentation en huile TCM (triglycérides à chaine moyenne) pour fournir plus de cétones au cerveau et ainsi compenser le déficit énergétique présent pendant le vieillissement. Tel était l’objectif de l’étude BENEFIC. En effet, l’étude a effectivement permis de démontrer une augmentation de 2.3 fois des cétones, des dérivés des gras, au cerveau suite à 6 mois de supplémentation en huile TCM chez des personnes de 55 ans et plus en santé. La mémoire et autres facultés du cerveau ont été évaluées. Les  participants se sont amélioré ou du moins n’ont pas décliné, contrairement au groupe placebo, et ce dans 4 tests différents. Ces résultats très encourageants ont été publiés dans le prestigieux journal scientifique “Alzheimer’s & Dementia” en octobre 2020. Les données de cette étude supportent ainsi l’hypothèse que l’augmentation soutenue des cétones fournit un carburant alternatif au cerveau “en panne d’énergie” pendant le vieillissement, et pourrait donc aider à retarder la progression vers la maladie d’Alzheimer. De nouvelles études seront nécessaires pour le valider.

J’aimerais obtenir plus d’information sur les projets de recherche et les essais cliniques

Votre mémoire vous inquiète? Vous pourriez devenir participant volontaire.

Retour en haut
Premier contact